Accueil |Forum

Tous droits réservés Calimera -BouliAna.com ©Mise à jour : 9 nov. 2012

Comment aider une personne déprimée?

Chacun de nous se sent démuni ou destabilisé face à une personne déprimée ou dépressive. Savoir lui parler, réagir à ses moments de désespoir, à son inhibition ou à ses pleurs, n'est pas toujours facile. Dites-vous bien que lui "parler" n'est pas le plus important. Que la priorité, c'est d'être physiquement là, tout près, de garder le contact, d'écouter, et d'accueillir la détresse qui est la sienne. Je vous propose ici quelques pistes.

S'il est lent, pessimiste, et se désintéresse de tout, ce n'est pas de sa faute. Il faut l'accepter et ne pas lui adresser de reproches. Ne lui demandez pas de "se secouer", il ne peut pas, et cela ne ferait qu'augmenter sa détresse. Ce n'est pas une question de volonté de sa part, non : il n'est pas responsable des symptômes de sa maladie et la dépression ne se combat pas avec de la volonté. 

Encouragez-le à parler, à exprimer ce qu'il ressent "C'est comment pour toi, en ce moment?", "Comment tu vis les choses?" et écoutez avec attention et bienveillance. Il ne faut pas nier la souffrance qui est la sienne, ni la dédramatiser. Il ne faut pas non plus aller dans son sens en en rajouter. "Je comprends à quel point ça peut être difficile pour toi en ce moment..."

Laissez-le s'exprimer mais corrigez-le s'il se dévalorise. S'il dit : "Je suis nul, je suis inutile" --> dites lui : "En ce moment, tu te sens nul et inutile...Moi je ne vois pas devant moi quelqu'un de nul et inutile, je vois quelqu'un qui souffre."

La dépression est une maladie, comme toute maladie, elle se soigne souvent grâce à des médicaments, mais surtout par une psychothérapie...à lui de choisir la personne qui lui convient pour être accompagné: ce peut être un psychologue clinicien ou un psychiatre, l'essentiel étant qu'il ait confiance et qu'il se sente soutenu.

L'objectif est de s'assurer qu'il est pris en charge psychologiquement par un professionnel compétent.

Dites-lui que la dépression est une maladie temporaire, que son état va s'améliorer peu à peu sous l'effet du traitement et de la thérapie. Dites lui que vous êtes confiant en sa guérison.

Vous n'êtes pas responsable de son état à lui. Vous n'êtes pas non plus responsable de sa guérison ou de sa détresse. Alors ne culpabilisez pas. La seule chose que vous pouvez lui offrir, c'est de la présence et de l'écoute. Et c'est déjà beaucoup!

Accueil |Forum

Tous droits réservés Calimera - BouliAna.com © 2003-2013
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation de l'auteur.
Toute reproduction ou imitation est interdite et sera poursuivie.

WebAnalytics